Smart Cities - Ville empathiques ?

Discussion sur les Smart Cities où l’on voit que sur le plan des technologies matérielles et logicielles, tout est prêt, notamment en y intégrant l’information mobile. Les fournisseurs de ces technos se demandent alors angéliquement : pourquoi la demande ne vient-elle pas ? Pourquoi les municipalités et collectivités ne se précipitent pas vers les fournisseurs pour remplir leurs carnets de commandes... Si ce n’est pas un problème de technologies, alors serait-ce que le problème est ailleurs..? Parmi les réflexions intéressantes entendues : les smart cities ne seront pas forcément des applications sous l’égide des collectivités vers les concitoyens (aussi connus comme contribuables, électeurs, consommateurs, utilisateurs finaux, téléspectateurs, etc) ? Les smart cities seront peut-être autant des applications entre citoyens, dans des villes empathiques comme le disait une intervenante… Le développement des smart cities est-il plus l’affaire des fournisseurs de technos, des collectivités, des citoyens, des touristes ? Qui y a le plus intérêt ? Qui est prêt à payer et combien ? On comprend mieux les sanglots des fournisseurs… A suivre.