Transformation numérique de l'économie - études récentes

Voici quelques liens vers des études ou travaux qui nous ont paru valoir le coup. Leurs observations et conclusions alimenteront avec profit votre réflexion stratégique et tactique : 

L’aventure numérique, une chance pour la FranceCAP Digital et Roland Berger Consulting – Septembre 2014 

Pour estimer où en est la transformation numérique en France, les secteurs économiques et les entreprises françaises sont jaugés selon leur Indice de Transformation Numérique - ITN. L'étude mesure point par point l'état d'avancement numérique des entreprises françaises par secteur, mesure le "manque à gagner croissance" par exemple, pointe les différences entre secteurs, etc. Ainsi, les entreprises les plus tranformées ont un taux de croissance 6 fois supérieur à celui des moins transformées... ça vaut la peine de regarder, non ? Autre éclairage, l'étude pointe comment la transformation numérique améliore la cohésion sociale de l'entreprise et donc ses performances... A l'ère de l'atomisation et des media "sociaux", ça vaut le coup de creuser. Bref, plein d'observations à réfléchir.  

 

La transformation numérique française – rapport au gouvernement. Philippe Lemoine, Novembre 2014 

Un rapport riche (trop?) et pointant les audaces nécessaires pour rester dans le peloton de tête de la révolution numérique. Enormément de réflexions judicieuses, porteuses, à réfléchir. Neuf projets nationaux à caractère emblématique sont proposés qui auraient le mérite de servir de locomotive à la transformation numérique des autres entreprises. Le rapport pointe aussi le conservatisme français, nourri par la tradition centraliste et la noblesse d'Etat et du CAC40 mais on ne retrouve pas de propositions contre ce risque parmi les 53 mesures transverses ou les 118 recommandations élaborées. Les propositions formulées valent largement la peine d'être revues. Que fera le gouvernement de ...?

: Une étude menée aux Etats-Unis, au MIT, avec là aussi une volonté de rigueur scientifique. En plus des entretiens individuels, un sondage en ligne auquel ont contribué 1600 professionnels, essentiellement anglophones. Attention, non transposable en l'état, mais bonne source de réflexion.